Comprendre la finance contemporaine

Toujours plus complexe, la finance nourrit les espoirs d’enrichissement les plus fous et suscite les craintes du profane comme de l’analyste le mieux informé. Qui comprend aujourd’hui le fonctionnement des marchés financiers internationaux ? En septembre 2007, au commencement de la crise des subprime, l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre ne confessait-il pas lui-même ne plus rien comprendre à la finance contemporaine ? Le troisième numéro de Regards croisés sur l’économie se propose d’opérer une synthèse claire et pédagogique sur cette activité en pleine mutation, sa crise, et les débats qu’elles ne manquent pas de susciter.

Si les missions traditionnelles des marchés financiers n’ont guère varié depuis leur création, les moyens qu’ils mettent en œuvre pour les remplir sont toujours plus sinueux. Les meilleurs mathématiciens du monde sont mis à contribution pour élaborer des modèles savants, mais ni les acteurs, ni le système financier international n’en sont rendus plus rationnels pour autant – en témoigne la bulle boursière des années 1999-2000, suivie par la bulle immobilière américaine. Or, quand les marchés financiers trébuchent, l’économie réelle en est rapidement affectée : l’histoire a montré que les plus grandes dépressions ont souvent leur source dans une crise financière et monétaire.

Aujourd’hui, les régulateurs semblent dépassés par les événements, engagés dans une course poursuite où les protagonistes ne partagent ni la même ligne de départ ni les mêmes ressources, loin s’en faut. Les systèmes de contrôle des risques bancaires ont fait faillite. Les banques centrales, critiquées de toutes parts, sont dans une impasse. Les gendarmes nationaux, trop faibles, ne peuvent que constater les délits. Restent les instances internationales, pour l’heure délégitimées, mais qui constituent peut-être l’avenir de la régulation d’une finance mondialisée et multipolaire.

- Parution en mars 2008 aux Editions La Découverte – 296 p.

Consulter le sommaire et lire l’éditorial

Acheter ce numéro sur Amazon

Les auteurs

Michel Aglietta

La gouvernance du système monétaire international

Vladimir Borgy

Le rôle de l’endettement extérieur américain dans les déséquilibres financiers internationaux

Anne-Laure Delatte

Les marchés financiers des pays émergents sur la scène internationale : facteur de stabilisation ou de crise ?

Paul Jorion

Dans l’œil du cyclone : la crise de l’immobilier américain

Jean-Hervé Lorenzi

Les nouveaux acteurs de la finance

Adrian Pop

Le processus d’intégration financière en Europe : Quo Vadis ?

Jérôme Sgard

Deux FMI, ou pas de FMI ?

Patrick Artus

Que devraient faire aujourd’hui les banques centrales ?

André Cartapanis

La politique des services financiers de la Commission et l’architecture du système financier européen

Pierre-Noël Giraud

Quelques hypothèses sur la finance moderne

Pierre-Cyrille Hautcoeur

Marchés financiers et développement économique : une approche historique

Anne Lavigne

Le Fonds de réserve pour les retraites, bilan et perspectives

Valérie Mignon

Les ambiguïtés de la théorie de l’efficience informationnelle des marchés financiers

Gérard Rameix

L’AMF, un gendarme bien armé ?

David Thesmar

Retour sur la déréglementation finanière

Roger Belot

Globalisation financière : un défi pour la mutualité ?

Jérémy Charbonneau

Globalisation et (in)stabilités financières

Nicolas Couderc

Globalisation et (in)stabilités financières

Olivier Godechot

Stratégies financières autour d’une table

Yves Jégourel

La microfinance : entre performance sociale et performance financière

Mathieu L’Hoir

La théorie financière et la pratique

André Orléan

La notion de valeur fondamentale est-elle indispensable à la théorie financière ?

Françoise Renversez

De l’économie d’endettement à l’économie des marchés financiers

Philippe Trainar

Les nouveaux acteurs de la finance

DANS LES MÉDIAS

Une recension de Philippe Arnaud dans « Le Monde de l’économie » du 22 avril 2008.

Consulter l’article (PDF)

« Une entreprise réussie de vulgarisation en somme, et une lecture à recommander. »

Nonfiction.fr

Une recension de Laure Célérier sur liens-socio.org

Liens-socio.org